Le Président Azali Assoumani annonce un premier cas de Covid-19 aux Comores
Photo Article

En ce jour du 30 avril 2020, le Gouvernement de l'Union des Comores déclare le premier cas de COVID-19. Il s’agit d’un comorien âgé de 50 ans vivant aux Comores ayant côtoyé un ressortissant franco-comorien, qui a séjourné dans le pays à partir 18 mars 2020. Le patient a été admis à l’hôpital El-Maarouf le 23 avril 2020 pour toux, maux de gorge, fièvre et gêne respiratoire.

Les résultats obtenus par PCR ce jour 30 avril 2020 sont positifs au COVID-19. L’état de santé du patient s’améliore progressivement et l’identification des personnes ayant été en contact avec lui est en cours, pour remonter la chaine de contamination.

Comme il est d’usage, une notification formelle a été envoyée à l’Organisation Mondiale de la Santé.

Lors de son discours le Président de l’Union des Comores a insisté sur les gestion de la crise : « Je n’ai pas attendu un cas avéré pour déclarer la guerre contre cette pandémie mais aujourd’hui nous entamons une nouvelle étape ».
« Je n’ai pas adopté le confinement total, parce que la majorité de la population vit de l’informel. Nous ne pouvons pas nous permettre, à ce stade de la pandémie aux Comores, d’adopter des mesures qui risquent de provoquer un drame social et économique. C’est pourquoi, nous tenons au renforcement et au respect strict des gestes barrières et des mesures déjà en cours »
« Pratiquons les mesures d’hygiène recommandées, ne cédons pas à la panique, faisons preuve de vigilance, respectons toutes les mesures prises pour nous protéger contre le COVID-19 et ensemble nous vaincrons cette pandémie ». Azali Assoumani, Président de l’Union des Comores

Source :
30/04/2020